Jumpologie

À l’instar du célèbre photographe Philippe Halsman l’inventeur de la Jumpologie dans les années 50 en photographiant les célébrités de l’époque, j’ai photographié des personnes en plein saut.

Été 2019, j’ai décidé de faire une série de photo en faisant sauter des volontaires, dans un endroit qui me paraissait photogénique, j’arrêtai des passants en leur proposant de sauter pour la photo.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, j’ai trouver de nombreux volontaires, des personnes qui ont osé s’envoyer en l’air pour moi.

Je vous présente quelques images obtenues façon jumpologie que j’ai faites à valence et à Romans.

Souvent au court d’une séance photo, je demande à mes modèles de sauter en l’air, cela donne toujours des images originales et amusantes, souvent permet de détendre mes modèles.

Tout le monde ou presque peut sauter, on peut sauter seul, en couple ou en groupe, en ville ou à la campagne, dehors ou dedans, dans n’importe quelle tenue, du moment que l’on ne se prend pas au sérieux.

J’ai remarqué une différence entre les sauts de femmes et d’hommes, les hommes sautent de manière beaucoup plus rigide et les femmes beaucoup plus souplement et harmonieusement, ce n’est pas une règle absolue, plutôt une tendance. J’ai une préférence pour les sauts féminins, que je trouve plus gracieux et graphiques.

Merci de m’avoir lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *