La difficulté de la photo.

Il y a de nombreuses difficultés au métier de photographe tel que je le pratique.

Je pratique beaucoup le photo en me rendant au domicile de gens que je ne connais pas, pour du portrait ou un reportage de mariage. Ce qui présente un certain nombre de difficultés : qui vais-je devoir photographier, comment et dans quel décor, quelles sont les attentes de mes clients, qu’est ce que je peux leur proposer, et qu’est ce que je vais arriver à faire.

Il y a souvent un monde entre la photo voulue,  imaginée et le résultat final.

Une longue expérience de la photographie.

Dans, la première partie de ma vie de photographe, quand je photographiais les gens sur leur skis ou maillot de bain à la plage, j’ai appris à obtenir de bonnes images, malgré des conditions loin de l’idéal ! Il fallait être rapide et efficace pour créer un beau portrait, une jolie photo de famille.

Prendre le temps : un luxe.

Il arrive, même assez souvent, que la première photo soit très bonne, mais prendre le temps permet d’obtenir d’autres images.

Maintenant, que je travaille sur rendez vous, j’ai le luxe du temps, une séance photo d’une heure ou plus me permet de photographier différemment, de mieux connaitre la  personne, son univers et d’être plus créatif de mon côté.

La difficulté de poser.

Souvent, les personnes faisant appel à mon objectif, ont des difficultés avec leur image ou la photographie.

Pouvoir prendre du temps permet de s’apprivoiser, de discuter de cette difficulté, de se détendre et finir par devenir complice avec le photographe. Une séance photo, doit être un moment de plaisir, même si pour le photographe ce n’est pas toujours facile. Parler et détendre le modèle est indispensable.

Montrer le travail en cours.

J’aime aussi partager les dernières photos sur l’écran du boitier.
Cela rassure souvent fait et fait plaisir au modèle de voir quelques images. Cela peut aussi permettre de corriger des défauts et de comprendre ce que je veux.

Les conditions météo.

Il est difficile de les choisir !
La pluie, le froid, la chaleur excessive n’aide pas forcement le photographe, et le modèle à donner le meilleur de lui-même.

La lumière est aussi très importante.
Souvent, l’on pense qu’un beau soleil est indispensable pour de bonnes photos. C’est rarement mon avis, et les conditions les meilleures sont souvent celles que vous aller juger défavorable.
Mais de toutes façon, il faut faire avec, et c’est là qu’intervient le talent du photographe de réussir de bonnes images même si rien ne s’y prête !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *